Message d'erreur

Unable to load CTools exportable Layer undefined.

Mémoire de quartiers

La chocolaterie Foucher

Comment ne pas évoquer les dimanches passés en famille dans l'enceinte de la chocolaterie FOUCHER, située au début de l'actuelle avenue du Président Salvador Allendé, et tenue à l'époque par un cousin de mon père, Paul DEBARD que nous appelions "Cousin Paul". Nous étions "lachés", mon frère, ma soeur et moi à peine le repas de famille entammé. Direction l'usine, dont on nous confiait la clé, avec fortes recommandations de ne pas abuser du chocolat. Tu parles ! Nous plongions nos mains dans des cuves de chocolat liquide. Mon préféré était au café.

Nénette la jument

Ma famille paternelle a habité Arcueil depuis plusieurs générations, une des dernières fermes vers la Bièvre, merci à vous pour ce petit saut dans le passé, merci pour l'énorme travail de recherche de plus la rédaction est agréable à lire. Petite anécdote que vous pourrez peut être caser quelque-part (ou pas) car vous n'en aurez probblement aucune trace écrite.

Vache noire et vinaigrerie Agobet

Beaucoup d'émotion à revoir ces anciennes photos de cer quartier où j'ai vécu un an avec mes parents vers 1938 chez ma grand mère Mme veuve Hélène ROUSSET dans une maison contigüe à l'école primaire que j'ai fréquentée quelques mois. Ma grand mère était ouvrière à la vinaigrerie Agobet où elle remplissait les verres de moutarde. Je me souviens encore de la forme très particulière de ces verres de couleur rosée.
Monique Besson

Cinéma Rex

Il y avait dans les années cinquante un cinéma de quartier, c'était le seul à arcueil. Il se trouvait rue François-Vincent Raspail, en face de la maison au Quatre cheminées, un peu avant le bar. Il s'appelait Le Rex, et on y voyait tous les dimanches nanars et péplums.

Daniel Hébert