La maison Berthollet

Catégorie: 

Aujourd’hui détruite, la demeure occupée par le poète Jodelle et le chimiste Berthollet se trouvait au 19ème siècle sur l’emplacement de la Caisse des Dépôts et Consignations, entre l’actuelle rue Berthollet (alors rue de la Montagne), la poste, la ligne de RER et la rue Politzer.

Le poète Jodelle aurait vévu à cet endroit au milieu du 16e siècle, alors que son ami Ronsard occupait le futur domaine Laplace.

Né en 1748, le chimiste Claude Louis Berthollet a obtenu son diplôme de médecine en 1770. Nommé membre de l’Académie des Sciences en 1785, puis commissaire à la direction des teintures des Gobelins, il est considéré, avec Lavoisier, comme l'un des deux pères de la chimie industrielle.

Il accompagne Napoléon en Egypte en 1798-99 et à son retour, s’installe dans la maison d’Arcueil. Lorsque son ami le marquis de Laplace achète la propriété voisine, en 1806, ils fondent ensemble la Société chimique d’Arcueil. Berthollet sera maire durant deux ans, de 1820 à 1822.

L'aménagement de la bibliothèque rappelle les voyages égyptiens du savant. Dans le parc se trouvent une table et un banc de pierre (voir la carte postale) où Napoléon lui-même serait venu, dit-on, discuter de science avec Laplace et Berthollet.

Berthollet meurt en 1822. La maison est vendue par sa veuve vers 1830-1840 à des religieux qui y installent l’école Albert-le-Grand et construisent de nouveaux édifices dans le parc. La maison elle-même sera rasée en 1911, après que les Dominicains aient revendu le domaine, désormais propriété de la Caisse des Dépôts et Consignations.

Ajouter un commentaire