La Bièvre

Le domaine cachanais de Saint-Germain

Mille ans. Par sa longévité, comme par son étendue, le domaine cachanais des moines de Saint-Germain dépasse la plupart des seigneuries bordant la Bièvre. Il occupe jusqu’à la Révolution le fond de la vallée, entre les rues Camille Desmoulins, du Moulin de Cachan, Etienne Dolet et Docteur Hénouille, dans cette vaste zone inondable que l’on appelle alors la Prairie.

La Prairie d'Arcueil

Jusqu'au début du 20e siècle, on appelle Prairies les terrains inondables situés entre le bras vif et le bras mort de la Bièvre. On trouve notamment des Prairies à Arcueil et à Cachan.

La Bièvre

Jadis au coeur de l'activité du village, elle a été couverte au début du 20e siècle.

Le fief de Montmort

Un domaine vassal de la seigneurie d’Arcueil se trouvait entre la rue Marius Sidobre et les « Irlandais ».

Les moulins

Au moins quatre moulins anciens, dont trois sur la Bièvre, sont attestés jusqu'au 19e siècle sur les territoires d'Arcueil et de Cachan.

Le domaine des seigneurs d'Arcueil

Le domaine d'Arcueil comprenait la maison des Gardes et le château dit "des Guise", aujourd'hui disparu. Celui-ci se trouvait en hauteur, près de l'aqueduc, à l’emplacement de l’actuelle cité-jardin.
Subscribe to RSS - La Bièvre