Message d'erreur

Unable to load CTools exportable Layer undefined.

Jean-Macé / Irlandais

Bièvre et blanchisserie rue de la division Leclerc

L'arrière-plan permet de situer cette blanchisserie : la maison à toit pointu se trouve à peu près à l'emplacement de la "banane" actuelle et les peupliers sont ceux qui bordent l'avenue P. Doumer / P. Vaillant-Couturier. Nous sommes donc dos à la rue de l'Ardenay, entre les rues F.V. Raspail et de la Division Leclerc. Des blanchisseries accessibles depuis cette dernière utilisent l'eau de la Bièvre, surtout depuis qu'elles ont été chassées de Gentilly en 1847, et c'est sans doute à l'une d'elles qu'appartient la cabane sur la berge.

Bièvre et blanchisserie rue de la division Leclerc

L'arrière-plan permet de situer cette blanchisserie : la maison à toit pointu se trouve à peu près à l'emplacement de la "banane" actuelle et les peupliers sont ceux qui bordent l'avenue P. Doumer / P. Vaillant-Couturier. Nous sommes donc dos à la rue de l'Ardenay, entre les rues F.V. Raspail et de la Division Leclerc. Des blanchisseries accessibles depuis cette dernière utilisent l'eau de la Bièvre, surtout depuis qu'elles ont été chassées de Gentilly en 1847, et c'est sans doute à l'une d'elles qu'appartient la cabane sur la berge.

Carrière du Ricardo

Vue assez rare prise du cimetière au début du 20e siècle. Au premier plan se trouve la carrière du Ricardo / de la Blonde -référence à la chevelure de la patronne. On voit ensuite en bordure de l'avenue P.Doumer une maison au toit conique qui se situait à peu près à l'emplacement de la "banane" actuelle. La rue est bordée des fameux "peupliers" qui ont un temps donné leur nom au quartier. A l'horizon se trouvent deux cheminées d'usine, l'une vers Gentilly (à droite) et l'autre vers les "Hautes Bornes" ou le Chaperon Vert (à gauche).

La Glaise

Vue assez rare de la carrière dite de la Glaise, à l'emplacement de la cité des Irlandais. Une briqueterie était installée juste à côté. L. Veyssière raconte qu'au début du XXe sicèle, des enfants se baignaient dans la mare, ce qui provoquait parfois des accidents.

Parc de la maison des Irlandais

Les clichés du domaine des Irlandais, qui laissa son nom à un quartier, sont très rares. L'image, prise sans toute dans les dernières années avant sa destruction, donne une idée de la configuration du parc au milieu du 20e siècle. L'actuel parc Erik Satie, au milieu de la cité des Irlandais, serait sur la partie gauche de la photo. On reconnaît à l'arrière-plan, avant l'église et l'aqueduc, les entrepôts qui entourent la future brasserie Valstar.

Rue F.V. Raspail - laiterie

Cette laiterie se trouvait à peu près en face du collège Dulcie September, un peu avant le pont sous l'avenue Paul Doumer. "Grande ferme de l'Aqueduc" proclame l'enseigne peinte sur la porte. "Aux grands paturages de l'Aqueduc - laiterie réservée pour enfants", précise la mention sur le côté du chariot de livraison. On aperçoit à l'arrière-plan les petits immeubles situés entre la bibliothèque et la nouvelle Mairie, qui seraient aujourd'hui dissimulés par le collège.

Rue F.V. Raspail - laiterie

Cette laiterie se trouvait à peu près en face du collège Dulcie September, un peu avant le pont sous l'avenue Paul Doumer. "Grande ferme de l'Aqueduc" proclame l'enseigne peinte sur la porte. On distingue à l'arrière-plan les fameux peupliers bordant alors la rue Paul Doumer, à peu près au niveau de la "banane" actuelle.

Vue de la vallée

Ce cliché, pris depuis l’ancienne mairie de la rue E. Raspail, en regardant vers les Irlandais, est remarquable par le nombre de sites historiques que l’on y reconnait. Au premier plan, la cour et la cheminée de la brasserie de la Vallée, installée depuis 1919, et que l’on nommera plus tard brasserie de la Vanne puis brasserie Valstar. Juste derrière, au niveau de la Bièvre (av. de la Convention) qui est déjà recouverte à cette époque, la seconde cheminée appartient à la teinturerie David & cie.