Message d'erreur

Unable to load CTools exportable Layer undefined.

Fête des jardins ouvriers

Le fameux abbé Lemire, instigateur national du mouvement des jardins ouvriers, a fait le déplacement jusqu'à Arcueil-Cachan pour présider en personne la fête. Il s'agit alors, dans l'esprit à la fois humaniste et quelque peu condescendant de l'époque, d'aider les populations modestes à subvenir à leurs besoins, mais aussi, entend-on, de les détourner de l'alcool... En cette période de grande précarité de la fin de la première guerre mondiale, il s'agit enfin d'inciter les populations ouvrières à se nourrir sans demander l'aide de l'Etat. Nous ignorons où se trouvaient les jardins ouvriers en question. Arcueil et Cachan ne formant encore qu'une seule ville à cette époque. Nous pensons toutefois qu'il peut s'agir de l'important ensemble de parcelles qui se trouvait côté Cachan, en bordure l'avenue Cousin-de-Méricourt, à peu près entre le magasin Picard et le conservatoire actuels. Ceci demande à être confirmé. 

Lieu: 

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à tester si vous êtes bien un usager et non un robot de spam, désolé