Les gares

Catégorie: 
Le 23 juin 1846, le duc D’Aumale et Adolphe Thiers inaugurent la gare d’Arcueil-Cachan, la première après Paris sur la ligne de Sceaux. Sa présence à proximité du cimetière provoque la colère de la municipalité, qui craint la collision des trains avec les convois funéraires. En 1889, une gare de marchandise est inaugurée près de la gare passagers et une passerelle remplace le passage à niveau dangereux.

Cette gare est la seule de la ville jusqu’en 1894, année durant laquelle sont inaugurés d’une part une ligne de tramway et d'autre part la Halte Laplace.
 
 
L’Arpajonnais (tramway Paris-Arpajon) emprunte l’actuelle nationale 20, avec deux arrêts à la Vache noire, où il charge les légumes produits autour du carrefour, ce qui lui vaut le surnom de "train des haricots" et à la Croix d'Arcueil. Il subsiste jusqu'en 1936.
 

La Halte Laplace de la ligne de Sceaux est quant à elle située à une centaine de mètres de la station actuelle, dans l'axe de la rue Pierre Brossolette. Sa création est co-financée par le collège Albert-le-Grand, dont l'une des entrées, à l'angle Brossolette / Eugène Fournière, donne directement sur la nouvelle gare. C'est en effet l'époque où le R.P. Henri Didon, prieur du collège, investit d'important moyens pour redresser financièrement le collège et le rendre plus attractif pour les familles aisées d'Ile-de-France. Une passerelle est construite au-dessus des voies en 1911, suite à plusieurs accidents. Aujourd'hui détruite, la Halte est remplacée par la gare Laplace, sur l'avenue Laplace.

Ajouter un commentaire